Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Basserode
Expositions > Arts plastiques
du 8 Mars au 26 Avril 2008

 

Brouillons d’espace et champ de silex

Étoiles, masses gazeuses, amas de matière, le cosmos est en proie à une activité créatrice et explosive constante qui dépasse notre pouvoir d’imagination. Et pourtant les images sont là. Ce qu’elles nous disent, c’est moins notre petitesse dans l’univers que l’incommensurabilité de la création.
Basserode a trié certaines images parmi des milliers de clichés en provenance du cosmos, mais il a surtout opéré une synthèse inattendue. Il a extrait de ces images d’explosions, des formes, dix pour être précis. Il les a fait découper dans de l’aluminium, dans trois tailles différentes.
Pour cette exposition, il recouvre certaines plaques avec des photographies de ces explosions cosmiques et il les agence de manière à rendre compte d’un triple phénomène : la visibilité de ce qui échappe à notre perception, la fascination que ce visible improbable exerce sur nos esprits et le fait que ce cosmos incommensurable doit, pour être saisi par la pensée, se trouver pris dans un temps décalé, un temps qui n’est pas le sien.
En composant ses formes, Basserode invente donc des brouillons de l’espace, une tentative à la fois humble et grandiose d’offrir à la perception humaine la possibilité de se faire une idée de ce qui depuis toujours lui échappe.

Le champ de silex, ici réduit à une pièce unique, mais qu’il est possible de rêver infini, est aussi une manière de rendre perceptible quelque chose d’impensable, ce qu’a pu être le premier bruit proto industriel. Dans des temps reculés, l’homme a appris à dépasser l’usage de ses seuls muscles pour fabriquer certains de ses outils. Le premier moment, que réinvente Basserode, est celui où l’homme s’est adjoint la puissance infinie du feu pour faire éclater des blocs de silex. Au-delà de cet aspect physique, ce qu’il tente de nous faire entendre, c’est le premier bruit non naturel, le premier bruit technologique, le premier bruit de l’homme démiurge.
Entre les images des explosions de l’espace pour lesquelles nous ne disposons pas d’enregistrements sonores et la capture du premier bruit technologique, c’est une courbure singulière semblable à celle du geste d’un joueur lançant les dés, et qui résume toute l’histoire de l’humanité, que Basserode nous présente.

Jean Louis Poitevin

 

Adresse :

Galerie Martine & Thibault de la Châtre
4 rue de Saintonge
75003 Paris
Téléphone 01 42 71 89 50
Télécopie 01 42 71 89 50
Courriel contact@lachatregalerie.com

 

Site Internet :

http://www.lachatregalerie.com

 
 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire