Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Exposition Iain Baxter - wichtime
Expositions > Arts plastiques
du 16 mai au 18 juillet 2008

 

Né en 1936 à Middles Borough (GB). Il vit et travaille à Windsor au Canada. Pionnier de l'art conceptuel au Canada et de Formation multidisciplinaire (psychologie de l'éducation, biologie, philosophie, art, zoologie,etc.,...), Iain Baxter& fonde la N.E Thing & Co en 1966 avec sa femme. Cette compagnie lui permet d'élaborer une esthétique qui interroge les structures impliquées dans la création et la production d'une oeuvre d'art, le système de l'art et ses modalités de mise en marché tout comme l'organisation de la pensée ellemême. Depuis la dissolution de N.E Thing & Co en 1978, Iain Baxter& questionne particulièrement le système de consommation et notre façon d'habiter, de traiter et de penser le paysage et l'environnement.
A l'occasion de la biennale d'art contemporain, l'artiste produit des oeuvres avec l'aide des étudiants en Art de l'école : Marion Chérot, Julien Duporté, Fabien Gilles, Morgane Lagache, Elodie Lecuiller, Sarah Lück, Julien Quentin et Thomas Tudoux avec la coordination de leur professeur : Thierry Bloch, et conjointement il collabore avec les salariés de l'entreprise Daunat du groupe Norac sur le thème du sandwich. Ces travaux, ainsi que certaines de ses oeuvres historiques issues de la collection du FRAC Bretagne, sont présentées Anything ? Méfions-nous de traduction : on dira vite n’importe quoi. Là où il faudrait rendre son aspect positif au mot, quelque chose comme : toutes choses. Si Baxter& a longtemps, entre 1968 et le milieu des années 70, travaillé sous la raison sociale de N.E.Thing Co, (qui s’entend « anything »), c’est bien parce que l’idée même d’entreprise permettait d’élargir ad libitum le champ d’action de l’art, dans l’esprit de devise d’alors : Art is all over, dans l’irréductible double sens de l’art est partout et l’art s’est foutu… Toutes choses donc, comme objet de la pratique de ce qu’il est convenu d’appeler (et après tout, c’est une désignation commode) un artiste : toutes choses considérées sans hiérarchie à priori, transformées, combinées, ordonnancées par l’esprit du jeu, de l’usage, du détournement, du déplacement, produisant une image à la fois insolite et critique, se donnant comme évidence sans revers et dont le rire n’est cependant jamais très éloigné. Avec toutes choses, Baxter& se voue aux délices de la catachrèse, comme dit la rhétorique, cette figure qui « répond à un besoin de nommer en un seul vocable une réalité nouvelle ou considérée comme telle (Dupriez) », qui tient d’un déplacement
latéral du sens propre vers un sens figuré.
Toutes choses, certes, mais surtout des plus ordinaires, tirées du monde de l’usage quotidien, de la vie sociale, du magasin, de la cuisine, du bureau, de l’entreprise, du garage, de l’atelier, du jardin, du paysage, du coin de rue, du placard…Les objets donnent des idées.
La nourriture est ainsi un territoire à la fois de circulations sociales, de satisfactions intimes, de productions de formes spécifiques, variées. Depuis la création du restaurant, l’Eye Scream, à Vancouver en 1977 et régulièrement ensuite, les matériaux alimentaires ont une bonne place dans la vie de Baxter, et toujours depuis quelques années qu’il est devenu pour l’état civil Mr Baxter& (pour l’oreille « baxterand »). La gourmandise personnelle n’est pas négligeable ici, mais compte aussi la plasticité, la disponibilité, l’usage tout à la fois privé et commun (tout le monde mange, mais chacun mange pour lui, même s’il mange avec les autres), la qualité de marchandise mais aussi l’origine naturelle.
Toutes choses donc, dont de comestibles, pour nourrir l’inventivité désinvolte et habitée qui affiche d’une éperluette décisive son esprit de faire « avec » : &, conjonction de coordination, parce que comme le pain, avec Baxter&, l’art tient entre autres son intérêt de ce qu’il se partage.
Christophe Domino, Avril 2008.

 

Adresse :

École des beaux-arts de Rennes / Galeries du Cloître
34, rue Hoche
35000 Rennes
Téléphone 02 23 62 22 60
Télécopie 02 23 62 22 69
Courriel erba@ville-rennes.fr

 

Site Internet :

http://www.erba-rennes.fr

 
 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire