Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Patrick van Caeckenbergh, Les bicoques
Pavillon Seroussi, architectures de collectionneur
Felice Varini
Flavio Favelli, Bureau

Expositions > Arts plastiques
du 1er juin au 16 septembre 2007

 

Cet été la maison rouge se tourne vers l'architecture et présente quatre expositions où dialoguent art et
architecture.
En écho à l'exposition, Pavillon Seroussi, architectures de collectionneur, consacrée à des projets d'architecture
pour l'art contemporain, la fondation a invité trois artistes qui développent dans leur travail une réflexion sur
l'architecture : Patrick Van Caeckenberg, Felice Varini et Flavio Favelli.

Patrick van Caeckenbergh, Les bicoques
Pour sa première exposition à caractère rétrospectif à Paris, Patrick van Caeckenbergh (Aalst, 1960 ' vit et travaille
à Sint-Kornelis-Horebeke, Belgique) nous entraîne dans un « jardin clos » dans lequel il a installé 23 pièces (objets
sculptures et collages) réalisées depuis 1979.
La métaphore de l'architecture comme système organique traverse toute l''uvre de Patrick van Caeckenbergh. Il
nous présente Le Living Box, abri précaire dans lequel il vécut plusieurs années, Le trou de souris, sorte de terrier
transformé en un gîte pour la pensée, Le paravent, qui délimite l'espace où il conviera les visiteurs à goûter un
potage de son invention, une maison en pain d'épices intitulée Les contes de fées ne durent jamais longtemps,
mais aussi Le mobil home, Le phare, Le puits sceptique, Le Dais, autant de « bicoques » qui rythment le parcours
proposé par l'artiste.

Pavillon Seroussi, architectures de collectionneur
commissaire : Elias Guénoun
Déclinant depuis son ouverture une réflexion sur la problématique de la collection privée, la fondation accueille
un concours d'architecture pour la construction d'une maison de collectionneurs. Collectionneuse, Natalie
Seroussi a décidé de projeter une maison destinée à accueillir sa collection d'art contemporain et a commandité
un concours composé de six agences dont les projets seront exposés à la maison rouge.
La construction de ce pavillon viendra s'ajouter à un ensemble architectural remarquable réalisé par l'architecte,
sculpteur, peintre, et fondateur de la revue L'Architecture d'Aujourd'hui, André Bloc (1895-1966) : une vaste
résidence-atelier (construite en 1949/50) qu'il a occupée, et deux constructions énigmatiques, les « sculptures
habitacles » (1964 et 1966), qui concrétisent ses idées sur la synthèse entre l'architecture et la sculpture dans une
« forme libre ». La référence à André Bloc et à l'architecture expérimentale qu'il a défendu et incarné, a guidé le
choix des six agences invitées : Biot(h)ing/Alisa Andrasek ; EZCT Architecture & Design Research/Philippe Morel,
Felix Agid, Jelle Feringa ; Gramazio/Köhler/Fabio Gramazio, Matthias Köhler ; DORA/Peter Macapia ; ijp
corporation/George L. Legendre ; Xefirotarch/Hernan Diaz Alonzo. Ces architectes sont aujourd'hui les tenants
d'un nouveau courant d'architecture où les formes sont générées à partir de processus mécanisés permis par
l'informatique que l'on nomme « processus computationnels ».

Pour cette commande, les projets doivent non seulement entrer en dialogue avec le patrimoine architectural en
place, mais aussi s'articuler avec la problématique de la collection privée. La réflexion engagée par ces architectes
interroge un type de regard singulier porté sur les 'uvres, celui du collectionneur sur sa collection, et suggère la
mise en place de dispositifs architecturaux spécifiques.
Un jury élira le projet retenu la veille du vernissage de l'exposition.
Un catalogue sera publié aux éditions HYX à cette occasion.
Fin de l'exposition dimanche 9 septembre 2007.

Marie Cool et Fabio Balducci
L'exposition « Pavillon Seroussi, architectures de collectionneur », se terminera le dimanche 9 septembre pour
laisser la place, du 12 au 16 septembre, en ouverture du Festival d'Automne, aux actions de Marie Cool et Fabio
Balducci.
" Nos actions cherchent à établir une relation avec un vécu à un niveau sensitif. Nous sommes intéressés par la
synthèse d'une émotion en un seul geste. Souvent pour nous, quelques minutes sont suffisantes pour
transmettre cette idée, et la répétition d'un geste, tout comme l'utilisation des objets quotidiens, sont des
é léments nécessaires à la mise en acte d'un dispositif de projection. La frontalité spatiale dans laquelle se
déroulent les actions constitue notre force de frappe et notre instantanéité. De même, la position centrale de
" l'image", dans un espace dénué de tout dispositif scénique, vise à être absorbée par le spectateur en mettant en
valeur son intériorité." (Marie Cool)

Felice Varini
En résonance à l'exposition « Pavillon Seroussi, architectures de collectionneur », la maison rouge a invité l'artiste
Felice Varini (Locarno, 1952 ' vit et travaille à Paris) à intervenir dans la « salle haute » de la fondation.
Pour l'élaboration de chacun de ses projets, Felice Varini s'appuie sur une analyse du lieu (son architecture, ses
matériaux, son histoire, sa fonction) qui est le support de sa peinture. A partir de ses données il définit un point
de vue autour duquel son intervention prend forme.
Le point de vue va fonctionner comme un point de lecture, et un point de départ à l'approche de la peinture et de
l'espace. La forme peinte est une anamorphose qui devient cohérente quand le spectateur est situé au point de
vue. Lorsqu'il en sort le travail rencontre l'espace qui engendre une infinité de points de vue sur la forme. L''uvre
résulte de cet ensemble de points de vue que le spectateur peut avoir sur elle.
« Je pars d'une situation réelle pour construire ma peinture. Cette réalité n'est jamais altérée, effacée ou modifiée,
elle m'intéresse et elle m'attire dans toute sa complexité. Ma pratique est de travailler "ici et maintenant". »
Felice Varini

Flavio Favelli, Bureau
Cet été, c'est l'artiste italien Flavio Favelli (Florence, 1967 ' vit et travaille à Savigno), qui a été choisi par la maison
rouge pour intervenir dans son patio, espace à ciel ouvert soumis aux aléas climatiques.
La réponse de Flavio Favelli est une terrasse qui prolonge l'espace du café de la fondation jusqu'au patio.
Intitulée Bureau, son installation se compose de cinq modules où une vingtaine de personnes pourront s'installer
pour déjeuner dans un décor décalé fait d'objets et d'éléments de mobilier et d'architecture, récupérés (grilles de
balcon en fer forgé, verroterie').

 

Adresse :

Maison rouge — Fondation Antoine de Galbert
10, bd de la Bastille
75012 Paris 12
Téléphone: 01 40 01 08 81
Télécopie: 01 40 01 08 83
Courriel: Info@lamaisonrouge.org

 

Site internet :

http://www.lamaisonrouge.org/

 
 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire
 
Partenaires : , consoland.com, articite.fr, africanloxo.com, artuose.com, articite.net, artketing.net