Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Rock’n’Roll 39-59
Expositions > Arts plastiques
du 22 juin au 28 octobre 2007

 

La Fondation Cartier pour l’art contemporain présente Rock’n’Roll 39-59, une exposition consacrée à la genèse et aux débuts du rock’n’roll aux États-Unis, de l’explosion du boogie-woogie à partir de 1939 aux événements de la fin des années 50 marquant le déclin de ce qu’on peut appeler le premier âge d’or du rock’n’roll. Regroupant des affiches exceptionnelles, des disques et objets rares d’époque, mais aussi des photographies, des films, et bien sûr de la musique et du son, l’exposition invite le visiteur à revivre ce bouleversement culturel, miroir d’une société en pleine mutation.
L’exposition propose un parcours à travers les différents genres musicaux qui ont influencé ce véritable « melting-pot » musical qu’est le rock’n’roll : blues et gospel, grands orchestres de jazz, country, et surtout rhythm and blues. Elle s’attache à l’histoire d’individus exceptionnels qui en ont été les architectes, qu’il s’agisse de musiciens comme Bill Haley, Bo Diddley, Little Richard, Chuck Berry et Elvis Presley, d’hommes de l’ombre comme Sam Phillips, le fondateur de la maison de disques Sun Records à Memphis, ou des compositeursproducteurs Jerry Leiber et Mike Stoller. Lorsqu’en 1956, grâce à la télévision, le rock’n’roll incarné par Elvis Presley fait brutalement irruption dans les foyers américains, il provoque un véritable séisme. Une façon de chanter inédite et pleine de liberté, des jeux de scène provocants et une allure exhubérante : la manière d’être entièrement nouvelle du jeune chanteur choque les classes moyennes blanches, qui vivent dans la société conformiste, ségrégationniste et puritaine de l’Amérique de l’après-guerre. Cette liberté d’esprit, ingrédient principal du rock’n’roll naissant, est cependant déjà familière à la communauté noire, au coeur de laquelle était né le rhythm and blues dans les années 40.
Cette musique noire américaine d’une formidable créativité n’est pendant longtemps reprise par les grandes maisons de disques que sous la forme de covers – pâles imitations de tubes rhythm and blues par des chanteurs de variétés blancs conventionnels. Mais lorsque des disc-jockeys tels qu’Alan Freed se mettent à refuser de passer ces titres à la radio, leur préférant les originaux, un phénomène nouveau se met en marche. Les barrières musicales entre les races commencent à tomber. Le rock’n’roll, composé de rhythm and blues mâtiné de country, fait naître un son radicalement différent, porté tout d’abord par les musiciens blancs, suivis de près par des artistes noirs. Il conquiert rapidement une nouvelle catégorie de population dotée d’un fort pouvoir d’achat et en passe de jouer un rôle important dans la société américaine: les teenagers. À partir du milieu des années 50 c’est une véritable déferlante, soutenue par le succès sans précédent d’Elvis Presley et d’autres artistes talentueux tels que Carl Perkins, Jerry Lee Lewis, Eddie Cochran ou Buddy Holly.
Toutefois, la fin des années 50 voit le déclin de quelques-unes des plus importantes figures du mouvement : Elvis est envoyé au service militaire, Little Richard abandonne le rock’n’roll pour la religion, Buddy Holly meurt dans un accident d’avion, Jerry Lee Lewis fait scandale en se mariant avec sa cousine de 13 ans. De médiocres imitations préfabriquées des pionniers du rock’n’roll commencent à inonder le marché. Autant d’événements qui marquent la fin d’une époque.
Telle est l’histoire que raconte Rock’n’Roll 39-59, une exposition qui replace ce phénomène musical au sein d’un contexte plus vaste, celui des évolutions sociales, culturelles et artistiques de l’époque.
Elle invite ainsi le visiteur à découvrir une période importante de l’histoire américaine qui vit coïncider, non par hasard, les premiers pas du mouvement pour les droits civiques et les bouleversements musicaux et artistiques de la génération d’après-guerre. On y croise aussi bien des personnages politiques comme Martin Luther King que des figures emblématiques de l’incroyable élan créatif de l’époque : Marlon Brando, James Dean ou encore Jackson Pollock.

L’exposition est divisée en deux parties.
La première s’attache à capturer l’air du temps – l’esprit de liberté et de rébellion qui a été au coeur de l’explosion du rock’n’roll au milieu des années 50. La seconde partie revient sur l’histoire du rock’n’roll, et en trace la généalogie à travers l’évocation des principaux lieux, événements et protagonistes du mouvement. Elle présente des objets uniques – une guitare ayant appartenu à Buddy Holly ou une veste portée par Elvis Presley lors d’une célèbre apparition télévisée. On y voit également des affiches d’époque très rares, comme celle annonçant le concert du 1er janvier 1953, que la star country Hank Williams ne donnera jamais. L’atmosphère de ces années est restituée par divers objets d’époque – un mur de jukebox, une Cadillac de 1953, la reconstitution d’un studio d’enregistrement typique des années 50 – ainsi que par la projection du film de Pamela Page et Patrick Montgomery Rock And Roll : The Early Days. Enfin, des documents
exceptionnels (correspondances, contrats, chèques…) permettent au visiteur de découvrir l’importance des relations personnelles et professionnelles nouées pendant cette période. Rock’n’Roll 39-59 fait la part belleà la photographie, notamment à travers une exposition exceptionnelle des photographies d’Alfred Wertheimer, qui a suivi Elvis Presley au cours de l’année 1956. Les oeuvres d’autres grands photographes américains tels que Bruce Davidson, Marion Post Wolcott et Ernest C.Withers sont également présentées, ainsi qu’une série inédite de photographies du grand William Eggleston.
À l’occasion du trentième anniversaire de la mort d’Elvis Presley, l’exposition Rock’n’Roll 39-59 propose un véritable voyage sonore et visuel, invitant le visiteur à revivre la naissance d’un genre musical qui, après avoir ébranlé la société américaine jusque dans ses fondements, changea profondément la face du monde.

Les Soirées Nomades
Pour Rock’n’Roll 39-59, les Soirées Nomades conçoivent un programme insolite et éclectique: du rock de Tav Falco, imprégné de ses racines du Delta du Mississipi à la ré-appropriation décalée et contemporaine de tubes rock par le groupe Matmos, de la conférence sur Buddy Holly par le spécialiste de la culture populaire américaine Greil Marcus au championnat de France de Air Guitar dans le jardin de la Fondation Cartier, les Soirées Nomades se mettent avec enthousiasme à l’heure du rock’n’roll.
À l’occasion de l’anniversaire de la mort d’Elvis Presley, la Fondation Cartier organisera le 16 août une soirée spéciale
dédiée au King.

Programmation détaillée sur fondation.cartier.com à partir du 15 juin.
Livre de l’exposition
Rock’n’Roll 39-59. Fondation Cartier
pour l’art contemporain, Paris.
É ditions Xavier Barral, Paris.
Broché, français, 25 x 31,5 cm, 432 pages,
300 reproductions couleur et noir et blanc.
Prix : 39,50 €/Publication : juin 2007.

 

Adresse :

Fondation Cartier pour l'art contemporain
261 boulevard Raspail
75014 Paris
Tel : 01.42.18.56.50

 

Site internet :

http://fondation.cartier.com/

 
 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire