Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Mitim, dans le cadre du cycle Neutre Intense
Expositions > Arts plastiques
du 9 janvier au 29 février 2008

Jason Dodge Darkness falls on Wolkowyja 74, 38-613 Polanszyck, Poland, 2005
Toutes les ampoules, bougies, allumettes et tout ce qui fait de la lumière dans une maison à l’orée d’une forêt en Pologne
Courtesy Galerie Yvon Lambert
 

Le cycle de trois expositions Neutre intense, inauguré avec l’exposition Mitim, entend explorer la possibilité d’un paradoxe : l’intensité du neutre. Cette hypothèse réfère à une série de cours, intitulée Le Neutre, donnée par Roland Barthes en 1978 au Collège de France. Aux connotations de « grisaille, de neutralité, d’indifférence » habituellement associées à cette notion, Barthes oppose l’idée d’un neutre pouvant renvoyer à « des états intenses, forts, inouïs. » Transposée dans le champ des arts visuels, l’approche de Barthes peut mettre en lumière une ambivalence présente dans la pratique de nombreux artistes entre, d’une part, une réduction formelle ou discursive et, d’autre part, l’intensité, la complexité, la richesse de sens que cette apparente réduction implique.

L’exposition Mitim s’intéresse plus précisément à des œuvres mettant en scène un contenu évanescent, développant ainsi différentes formes de polysémie. Le titre de l’exposition est un mot inventé par l’artiste Ryan Gander, dont la signification est « un mot fictif récemment inséré dans l’histoire comme si il y avait toujours été ». L’artiste s’est attaché à immiscer le néologisme dans le langage à travers différentes stratégies de circulation. In Search for a Perfect Palindrome (third attempt) (2006) prend ainsi la forme d’une pile de journaux de l’édition du 20 janvier 2006 du Times, en dernière page de laquelle a été imprimée une grille de mots croisés contenant le mot.

Plusieurs œuvres dans l’exposition s’articulent autour d’un manque ou d’une absence. Le film de Morgan Fisher, intitulé ( ) (2003) est conçu comme un montage d’inserts – plans sans signification précise, utilisés comme simples transitions – extraits de films commerciaux. L’installation Melancholia (2003) de Laurent Montaron met en scène un space-echo, appareil d’effet musical commercialisé dans les années soixante, présenté comme un bas-relief dans l’espace d’exposition. L’appareil reste silencieux, mais met en valeur les multiples arabesques produites par les mouvements de sa bande magnétique. Les sculptures de John McCracken, telles que Wing (1999), jouent sur un contraste entre leurs formes minimalistes et leurs surfaces laquées et réfléchissantes, rappelant les chromes des voitures ou les surfaces vernies des planches de surf de Californie, où l’artiste vit.

D’autres œuvres s’intéressent à la charge narrative développée par différentes formes de réduction ou de soustraction. Les œuvres de Chloé Dugit-Gros sont souvent conçues comme des tentatives de mise en espace du dessin, explorant le passage du plan au volume comme espace de narration. Rappelant les présentations minimalistes des artistes de l’Arte Povera ou du Land Art, l’ œuvre de Jason Dodge Darkness Falls on Wolkowyja 74, 38-613 Polanszyk, Poland (2005) est une installation au sol composée d’une collection d’objets domestiques liés à la production de lumière : ampoules, allumettes, bougies, allumes gaz, etc. Le titre nous suggère que ces objets ont été retirés d’une maison en Pologne, la plongeant ainsi dans le noir complet. Enfin, la pièce de Mario Garcia Torres Untitled (Missing Piece) (2005), conçue comme une intervention dans la liste des œuvres de l’exposition, met en jeu ce manque au sein même de l’exposition.

 

Adresse :

Maison populaire
Centre d'art contemporain Mira Phalaina
Nautilus.cet /ECM/
9 bis, rue Dombasle
93100 Montreuil
Téléphone 01 42 87 08 68
Télécopie 01 42 87 64 66
Courriel bonjour@maisonpop.fr

 

Internet :

http://www.maisonpop.fr

 
 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire